Physique

Physique

Le département de Physique au Lycée Saint Louis.

Le département de physique au Lycée Saint Louis c'est 2800 m2 , principalement situé au premier étage du bâtiment scientifique. Il est composé de cinq amphithéâtres de cours, de 50 places chacun, munis de téléviseurs, vidéo projection, rétro projection, écrans, double tableau et de tous les dispositifs nécessaires à la réalisation d'expériences de cours. Deux salles techniques sont réservées aux préparations expérimentales des T.I.P.E, avec le personnel d'encadrement correspondant, ces salles fonctionnent sur réservation. Une salle de collection très complète recèle le matériel utilisé pour les expériences de cours, mais également pour certain T.I.P.E sur demande. De même, une bibliothèque scientifique, réservée aux professeurs peut être, à l'occasion, utilisée comme fond documentaire pour les T.I.P.E également sur demande et inscription ; elle peut aussi être utilisée pour des entretiens scientifiques occasionnels, sur réservation.

Nous disposons également de quatre salles de travaux pratiques équipées et dédiées : une pour les premières années (MPSI, PCSI, BCPST), avec une salle de préparation attenante et son matériel sur place. Outre les professeurs des classes correspondantes, une technicienne et une aide de laboratoire sont spécifiquement affectées à la préparation, l'entretien et l'encadrement de cette salle. Une salle de travaux pratique contiguë au département de sciences industrielles est spécifiquement dédiée aux filières MP- MP* et BCPST deuxième année, avec leur matériel spécifique sur place et, outre les professeurs des classes, une professeure « attachée de laboratoire » et un aide technique, chargés de la préparation, de l'entretien, de la mise en place, la gestion du matériel et de l'encadrement. Enfin, pour ce qui concerne les filières PC - PC* et PSI - PSI* qui comportent un horaire de travaux pratiques plus important ainsi que des TP-Cours, deux salles sont utilisées, l'une plus spécialement réservée aux manipulations d'électricité, l'autre aux manipulations d'optique et de mécanique des fluides. Un professeur attaché de laboratoire et une aide de laboratoire sont en permanence sur place, l'aide technique chargé des cours et des T.I.P.E vient en renfort en cas de besoin (d'une manière générale les équipes techniques sont renforcées, en cas de surcharge, dans n'importe quelle salle de TP).

L'ensemble est extrêmement bien équipé, sans vouloir être exhaustif, au moins un ordinateur récent par poste, munis des logiciels adéquats. Une ou deux machines supplémentaires reliées en permanence à l'Internet sont disponibles dans toutes les salles de TP et de T.I.P.E. Des oscilloscopes numériques à mémoire, interfaçables sur ordinateur ou reliables directement sur imprimante sont disponibles sur tous les postes ; deux générateurs de fonctions (GBF) sur tous les postes d'électronique et toutes les alimentations, capteurs et multimètres nécessaires. En électrotechnique nous disposons de trois machines à aimants permanents et de six machines à excitation séparée, dont trois peuvent être munies de capteur de couple, de frein à poudre, de volant d'inertie ; avec tout l'environnement de commande (hacheurs) et d'asservissement indispensable. En optique, outre les trois interféromètres de Fabry Pérot et les neuf spectromètres à réseaux, nous alignons huit interféromètres de Michelson de toutes les marques disponibles aux concours avec tout l'environnement de détection et d'enregistrement nécessaire. C'est d'ailleurs au Lycée Saint Louis, en liaison avec l'ENS de Cachan qu'a été testé et mis au point le TP-Cours sur le « Michelson », présent dans les programmes depuis la réforme des CPGE de 96. Une démonstration utilisant ces matériels et savoir faire, avait eu lieu à l'ENS de Cachan au cours d'un stage de formation des professeurs de CPGE. En mécanique des fluides, on peut encore citer les souffleries et autres cuves à visualisation d'écoulements, les viscosimètres « maison » etc.

Tout cela fait du département de Physique du Lycée Saint-Louis l'un des mieux équipé parmi les grands lycées à classes préparatoires aux grandes écoles d'ingénieurs et donc tout à fait bien placé pour dispenser un enseignement de physique d'une extrême qualité.

M. MANGILI - Professeur de Sciences Physiques

Par LSTL
fvr.
05