L'enseignement des langues vivantes en classes préparatoire au lycée Saint Louis

De la terminale S aux grandes écolesLes néo-bacheliers de la filière S arrivent en classes préparatoires après avoir reçu au lycée un enseignement d'un volume horaire d'à peu près 150 heures en LV1 et en LV2, enseignement qui doit permettre aux élèves – et ce pour les 2 langues – d'atteindre le niveau B2 défini par le Cadre Commun de Référence pour les Langues selon les directives de l'Union Européenne. Les bacheliers S sont censés pouvoir comprendre le contenu essentiel de sujets concrets ou abstraits dans un texte complexe (article de presse, essai, témoignage, texte littéraire) ou d'un document audio et/ou vidéo ; présenter leur opinion personnelle sur un sujet général de façon argumentée à l'écrit dans une langue correcte, précise et fluide ; être capable de prendre la parole en continu avec aisance et spontanéité à l'oral.

L'enseignement des langues vivantes en CPGE scientifiques obéit à une double visée :

 - l'objectif premier des classes préparatoires est de préparer efficacement les concours d'entrée aux grandes écoles en veillant à développer et optimiser le potentiel de chaque préparationnaire. Il s'agit donc de faire travailler les élèves sur les supports et méthodologies propres à ces concours très sélectifs. Si les exercices du baccalauréat S permettent d'évaluer un niveau général, les exercices des concours sont plus contraignants et portent sur des supports et des contenus beaucoup plus complexes.

− parce qu'il s'insère dans un parcours d'apprentissage entre le primaire et les débuts de la vie professionnelle, cet enseignement vise aussi à améliorer de façon significative l'ensemble des compétences dans les 2 langues conservées par l'étudiant de manière à achever la formation générale au niveau C1 (le niveau C2 étant caractérisé par la communication professionnelle- enseignement assuré par les grandes écoles).

Les langues vivantes au lycée Saint Louis : structure pédagogique

Trois langues vivantes sont enseignées au lycée : l'allemand, l'anglais et l'espagnol. Les élèves souhaitant présenter une autre langue aux concours peuvent suivre les cours prévus à cet effet dans les CPGE des autres lycées parisiens (EIE).

En LV1L'horaire-classe est fixé à 2 heures par semaine avec une interrogation orale par quinzaine en sup MPSI/PCSI et spé MP/PC/PSI / une interrogation orale par mois en bcpst ; 3 heures par semaine de cours et une interrogation orale obligatoire par mois en EC.

En LV2L'horaire classe est de 1,5 heures par semaine ; 3 h en ECLes cours de LV2 privilégient l'exposition à la langue et à la culture sans systématiser l'entraînement aux exercices écrits de type concours. Le cours est donc orienté vers la consolidation et l'approfondissement des connaissances de manière à améliorer compréhension écrite/ orale et expression orale (l'oral comprend le compte-rendu d'un texte de presse suivi d'un commentaire et pour les bcpst la restitution d'un court document vidéo).

Contenus, exercices et préparation

Les contenus : Sont étudiés les grands sujets d'actualité et les questions clés de civilisation par la présentation commentée de documents authentiques extraits de la presse écrite et des grands médias. Le spectre de sujets est très large : le cours de langue aborde l'actualité scientifique et technologique d'une part et couvre plus ou moins systématiquement l'actualité socio-culturelle du/des pays concerné(s).

Exercices : L'une des difficultés majeures est de mener de front la préparation à des exercices différents – chaque exercice présupposant l'acquisition d'une méthode particulière.

A l'oral, la préparation intensive porte sur : 

compte-rendu synthétique et commentaire d'un texte de presse d'une longueur variant de 450 à 800 mots. C'est l'exercice qui sert de support à la grande majorité des interrogations orales.

− restitution ou reformulation d'un document audio (CCP) ou vidéo authentique (X – ENS, banque « agro » et concours EC).

Préparation : En 1ère année, du fait du caractère fortement hétérogène des groupes de langues, le premier semestre est consacré aux révisions de grammaire, à l'acquisition d'un bagage lexical minimum pour aborder l'actualité et à l'apprentissage des méthodes relatives aux exercices : savoir repérer et reformuler les idées d'un document, savoir développer des idées personnelles dans un commentaire et un essai, savoir expliquer une citation (épreuve ENS pour les bcpst) ou répondre à une question précise (épreuve Mines), savoir faire la synthèse de plusieurs documents (Centrale, E3a et CCP en 2015), faire ses premiers pas en thème (Mines, bcpst et X-ENS).

A partir du 2ème semestre de la première année, l'accent est davantage mis sur l'enrichissement linguistique et culturel pour développer le style personnel et l'autonomie des élèves. Les DM et DS portent exclusivement sur les exercices de concours une fois la période de révisions initiale achevée.

Le rythme de travail est intensif : révisions, lecture de documents et préparation de traduction pour le cours, DM d'expression, épreuve de concours en DS, le préparationnaire doit consacrer un volume horaire de travail personnel souvent supérieur aux 2 heures de cours hebdomadaires.

En 2013, l'anglais devient matière obligatoire au concours des Mines.

Si l'élève choisit anglais lv1 à l'écrit, il pourra reprendre l'anglais comme lv1 à l'oral ou prendre son autre langue en lv1 et l'anglais en épreuve lv2 facultative. Si l'élève choisit une autre LV pour l'épreuve lv1, il devra passer l'épreuve orale lv1 en anglais – et prendre son autre langue en épreuve facultative.

De l'intérêt de garder 2 langues vivantes

Il est devenu aujourd'hui incontournable de maîtriser plusieurs langues étrangères. Or, une certaine désaffection pour la langue vivante 2, notamment pour l'allemand, est constatée chaque année chez les étudiants de CPGE scientifique. Elle est sans doute davantage due à un manque d’information qu’à une stratégie qui se voudrait gagnante. Car, quelle que soit ensuite l'école intégrée, l'apprentissage de deux langues vivantes devient obligatoire. Dans les écoles, il n'existe pas de distinction entre LV1 et LV2, les exigences et les objectifs sont les mêmes quelle que soit la langue.

Garder ses deux langues c’est poursuivre l’investissement fait dans le secondaire, obtenir des points supplémentaires aux concours, acquérir une culture générale plus large et présenter un atout professionnel supplémentaire. Apprendre plusieurs langues, c'est se donner les moyens de réussir en France et à l'étranger, car il n'est pas seulement question d'acquérir des savoirs linguistiques fondamentaux, il s'agit également de maîtriser des repères culturels qui serviront au delà de votre formation universitaire.

Structures d'accompagnement du travail personnel

Le cours de langue est tout entier consacré à l'amélioration des compétences linguistiques dans le cadre rigoureux et exigeant des concours. La fin de la préparation est marquée par une préparation très intensive aux oraux entre le mi- mai et fin juin. Outre une offre large d'interrogations orales, les professeurs de langues créent une banque d'épreuves orales dans les 3 langues de manière à ce que les élèves puissent se préparer de façon autonome ET guidée au laboratoire multimédia. Chaque année donc, plus d'une centaine de documents (extraits émissions radios, vidéos d'actualités, textes lus) sont transcrits, reformulés et commentés et mis en accès libre tous les jours de 12 à 14h dans les 2 laboratoires de langues.Il nous a aussi semblé important de proposer aux élèves des supports permettant une ouverture plus personnalisée vers les langues et les cultures étudiées.

Au CDI, outre la présence des grands titres de la presse, les élèves peuvent emprunter quelques DVD de films récents, des classiques abordables des littératures concernées mais aussi un choix grandissant de romans et essais récents de manière à proposer une alternative de lecture suivie qui mêle le plaisir et l'étude.

Enfin, afin de bénéficier au mieux des apports des nouvelles technologies, les élèves peuvent consulter 3 sites internet sur la plate-forme « Netvibes » - un « agrégateur de flux internet « - qui leur permettent de suivre l'évolution de l'actualité dans les grands médias et d'accéder à certaines ressources d'excellente qualité pour développer la compréhension de l'oral :

allemand : http://www.allemand-saintlouis.fr 

anglais : http://www.netvibes.com/slshrike

espagnol : http://www.netvibes.com/slnoticias