Apec prévoit une croissance continue de l’embauche des cadres en 2024

Apec prévoit une croissance continue de l'embauche des cadres en 2024

L’Apec, l’Association pour l’emploi des cadres, a récemment publié ses prévisions pour le marché de l’emploi des cadres en 2024. Selon cette étude prospective, une croissance continue de l’embauche des cadres est attendue. Cette tendance positive pourrait bien redessiner le paysage du travail pour les professionnels hautement qualifiés dans les années à venir.

Dans cet article, nous allons décortiquer ces prévisions et analyser les facteurs qui contribuent à cette évolution prometteuse. Restez avec nous pour découvrir comment se profile l’avenir du marché de l’emploi pour les cadres en France.

Hausse continue du recrutement des cadres : une prévision de 337.000 embauches en 2024

L’année 2024 s’annonce prometteuse pour l’emploi des cadres, avec une augmentation prévue de 2% par rapport à 2023. Selon les estimations, environ 337.000 postes de cadres devraient être pourvus par les entreprises, principalement dans les secteurs à forte valeur ajoutée tels que l’informatique et l’industrie.

Cette tendance à la hausse fait suite à une année 2023 déjà dynamique, où près de 331.000 cadres ont été recrutés, soit une croissance de 7% par rapport à 2022. Cependant, cette progression pourrait ralentir légèrement en 2024, malgré un contexte toujours favorable au recrutement des cadres. Les entreprises devront maintenir leur agilité et leur capacité d’adaptation pour saisir les opportunités offertes par ce marché de l’emploi en évolution constante.

Lire aussi :  À la poursuite de la réussite : parcours académiques des leaders des grandes entreprises françaises

Apec prévoit une croissance continue de l'embauche des cadres en 2024 (2)

Les secteurs les plus dynamiques pour le recrutement des cadres en 2024

En 2023, les services à forte valeur ajoutée, notamment l’informatique et l’industrie, ont été particulièrement actifs dans le recrutement de cadres. Ces secteurs devraient maintenir leur dynamisme en 2024 avec une croissance prévue de 4%.

Trois fonctions principales se démarquent, représentant 53% des embauches prévues : l’informatique (67.650 recrutements), le commercial (57.840) et les études et R&D (52.210). L’informatique reste un moteur clé de cette tendance, stimulée par des domaines tels que l’intelligence artificielle et la cybersécurité.

Par ailleurs, l’industrie connaît une reprise post-Covid avec de nombreux recrutements, bénéficiant également aux services associés.

Le défi du recrutement des jeunes cadres et l’anticipation des difficultés à venir

Malgré une dynamique positive, le recrutement de jeunes cadres présente un défi majeur : la démission précoce. En effet, 42% des cadres de moins de 35 ans ont quitté leur poste dans les deux premières années au cours de la dernière décennie. Cette tendance pourrait être due à un écart entre les attentes initiales et la réalité du poste.

Par ailleurs, les entreprises anticipent des difficultés pour leurs recrutements de cadres dans le prochain trimestre, avec 72% d’entre elles s’attendant à rencontrer des obstacles. Ces défis soulignent l’importance d’une stratégie de recrutement efficace et adaptée aux besoins spécifiques des jeunes cadres. Les entreprises doivent investir dans des programmes de mentorat et de développement professionnel pour favoriser l’intégration et la rétention des jeunes talents.

Lire aussi :  Que faut-il prévoir pour sa chambre d'internat ?
Jean Rouillard
Apec prévoit une croissance continue de l’embauche des cadres en 2024
Retour en haut