Comprendre votre niveau en langues étrangères : de A1 à C2, que signifient ces classifications ?

Comprendre votre niveau en langues étrangères

Vous êtes-vous déjà demandé ce que signifient les classifications A1, A2, B1, B2, C1 et C2 lorsque vous évaluez votre niveau en langues étrangères ? Ces codes peuvent sembler mystérieux si vous n’êtes pas familier avec le Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL).

Dans cet article, nous allons démystifier ces termes et vous aider à comprendre où vous vous situez sur cette échelle. Que vous soyez un débutant complet ou un locuteur quasi natif, il est essentiel de connaître votre niveau pour progresser efficacement dans l’apprentissage d’une nouvelle langue. Alors, prêt à décoder votre niveau linguistique ?

Les exigences linguistiques dans le système éducatif français : une progression structurée de l’école primaire au lycée

Dans le système éducatif français, l’apprentissage des langues vivantes est progressif et structuré. Dès l’école primaire, les élèves sont initiés à une première langue vivante (LV1) avec un niveau A1 attendu en fin de cycle. Au collège, ils doivent atteindre le niveau A2 pour cette même langue.

Par ailleurs, la seconde langue vivante (LV2) est introduite avec un niveau B1 requis en terminale. Pour la LV1, le niveau d’exigence augmente avec un niveau B1 attendu en fin de seconde et B2 en terminale.

Lire aussi :  Calendrier Parcoursup 2024 : les dates importantes

Comprendre votre niveau en langues étrangères

Les niveaux C1 et C2 : vers une maîtrise expérimentée de la langue

Le niveau C1, aussi appelé « utilisateur expérimenté », implique une aisance dans l’expression orale et écrite, ainsi qu’une compréhension approfondie des subtilités de la langue. Le niveau C2, ou « maîtrise parfaite », correspond à un niveau quasi natif. L’utilisateur peut comprendre, exprimer et interpréter sans effort tous types de discours, même complexes et abstraits. Ces deux niveaux sont généralement atteints après le lycée, lors d’études supérieures ou d’un séjour prolongé dans un pays où la langue est parlée.

Atteindre les niveaux C1 et C2 nécessite souvent une immersion totale dans la langue, que ce soit à travers des échanges culturels, des voyages ou des expériences professionnelles à l’étranger. Par conséquent, ces niveaux témoignent non seulement d’une compétence linguistique exceptionnelle, mais aussi d’une compréhension approfondie de la culture et de la société associées à la langue étudiée.

L’importance des certifications linguistiques pour les études à l’étranger

Les certifications linguistiques comme le TOEFL ou le TOEIC sont essentielles pour les études à l’étranger. Elles attestent du niveau de maîtrise d’une langue, souvent l’anglais, et sont reconnues internationalement.

Par exemple, un score de 785 au TOEIC correspond au niveau B2 du CECRL, indiquant une capacité à interagir avec aisance. Certaines universités exigent un niveau minimum en langue pour admettre des étudiants étrangers, garantissant ainsi leur aptitude à suivre les cours dans la langue du pays d’accueil.

Lire aussi :  Réussir Parcoursup : découvrez les précieux conseils des anciens candidats

De plus, ces certifications peuvent également être requises pour l’obtention de visas d’études ou de bourses d’études à l’étranger, renforçant ainsi leur importance dans le processus d’admission. Par conséquent, investir du temps et des ressources dans la préparation et l’obtention de ces certifications peut ouvrir de nombreuses opportunités académiques et professionnelles à l’échelle internationale.

Jean Rouillard
Comprendre votre niveau en langues étrangères : de A1 à C2, que signifient ces classifications ?
Retour en haut