Education : Comment les pays européens surpassent la France sans augmenter leurs dépenses ?

Les autres pays européens dépassent la France en éducation

Dans le domaine de l’éducation, la France est souvent comparée à ses voisins européens. Pourtant, malgré des dépenses similaires, certains pays semblent obtenir de meilleurs résultats scolaires. Comment font-ils ? Quels sont leurs secrets pour surpasser la France en matière d’éducation sans augmenter leurs dépenses ?

Cet article se propose d’explorer ces questions et de mettre en lumière les stratégies éducatives efficaces adoptées par certains pays européens. Nous analyserons également les leçons que la France pourrait tirer de ces expériences réussies pour améliorer son propre système éducatif.

État des lieux de l’éducation en France

Le niveau d’éducation des jeunes Français est préoccupant, selon les résultats du programme Pisa. En effet, leurs compétences en mathématiques et en compréhension écrite sont en baisse, tandis que leur niveau en sciences reste moyen.

Education en Europe et en France

Paradoxalement, malgré une augmentation significative des dépenses publiques dans l’éducation depuis 1985 (passant de 97 milliards à 180 milliards), la performance du système éducatif français ne s’est pas améliorée. Une étude récente souligne cette déconnexion entre les investissements financiers et les résultats obtenus, comparant la situation française à celle de 29 autres pays européens.

Lire aussi :  Concours communs des écoles de commerce : des changements prévus pour 2024

Comparaison avec les autres pays européens

L’Institut économique Molinari a mené une étude comparative entre la France et 29 autres pays européens, mettant en lumière l’inefficacité relative du système éducatif français malgré des dépenses plus importantes. En termes de coût/efficacité, la France se classe 14e pour l’éducation primaire et secondaire, et 27e pour l’enseignement supérieur.

L’étude suggère que si la France adoptait des pratiques plus efficaces similaires à celles de pays comme l’Estonie ou l’Irlande, elle pourrait réaliser des performances comparables tout en réduisant ses dépenses d’environ 15% dans le primaire et secondaire, et de 12% dans le supérieur.

Education Europe et en France

Propositions pour améliorer le système éducatif français

Pierre Bentata, auteur de l’étude précitée, propose plusieurs pistes d’amélioration. Il préconise notamment une plus grande autonomie des enseignants et un renforcement des liens entre le monde académique et les entreprises.

Il cite également le modèle estonien du « chèque éducation », qui favorise la concurrence entre établissements scolaires. Par ailleurs, Gabriel Attal, ministre de l’Éducation nationale, a récemment annoncé une refonte des programmes axée sur les fondamentaux et un retour du redoublement. Si Pierre Bentata était à sa place, il insisterait davantage sur l’enseignement des fondamentaux dès la maternelle et le primaire.

Jean Rouillard
Education : Comment les pays européens surpassent la France sans augmenter leurs dépenses ?
Retour en haut