Education nationale : 574 postes d’enseignants supplémentaires seront créés en 2024

Création de nouveaux postes d'enseignants annoncée

Dans un contexte où l’éducation est plus que jamais au cœur des préoccupations, Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, annonce une nouvelle qui devrait ravir les acteurs du secteur. En effet, il a récemment dévoilé la création de 574 postes d’enseignants supplémentaires dans le domaine de l’éducation.

Une initiative qui s’inscrit dans une volonté de renforcer les effectifs enseignants et d’améliorer ainsi la qualité de l’enseignement dispensé aux élèves. Découvrez dans cet article tous les détails de cette annonce et ses implications pour le monde éducatif français.

Le ministre de l’Éducation nationale, Gabriel Attal, annonce des mesures inédites pour la rentrée 2024

Dans une récente déclaration, le ministre de l’Éducation nationale, Gabriel Attal, a présenté un ensemble de nouvelles dispositions pour l’année scolaire 2024. Parmi ces mesures figurent la création de 574 postes d’enseignants supplémentaires, une première depuis 2017.

Création de nouveaux postes d'enseignants

De plus, contrairement aux prévisions initiales du Projet de Loi de Finances (PLF) 2024, aucune suppression de postes n’est envisagée pour septembre 2024. Ces annonces marquent un tournant significatif dans la politique éducative française.

Lire aussi :  Réactions des syndicats d'enseignants aux déclarations controversées de Gabriel Attal

Impact des nouvelles mesures sur l’organisation scolaire

Les 1058 postes d’enseignants maintenus ou créés au collège et au lycée auront un impact significatif sur l’accompagnement des élèves. En particulier, ces ressources supplémentaires permettront de soutenir les groupes de niveaux en mathématiques et en français pour les élèves de 6ᵉ et 5ᵉ.

Par ailleurs, une autre mesure notable concerne la réduction du nombre d’élèves par classe dans l’enseignement primaire. Cette initiative vise à améliorer la qualité de l’enseignement et à favoriser un suivi plus personnalisé des élèves.

Création de postes d'enseignants annoncée

Conséquences financières et démographiques des nouvelles mesures éducatives

Le budget 2024 de l’éducation nationale et de la jeunesse connaîtra une augmentation significative, atteignant 63,8 milliards d’euros. Cette hausse intervient dans un contexte de diminution du nombre d’élèves pour l’année scolaire 2024-2025, entraînant la suppression de 650 postes en maternelle et élémentaire à la rentrée prochaine.

Toutefois, cette tendance démographique à la baisse permettra de poursuivre le dédoublement des classes de maternelle, surtout en éducation prioritaire. De plus, elle favorisera l’école inclusive avec la création de nouvelles unités localisées pour l’inclusion scolaire (ULIS), d’unités d’enseignement autisme et des pôles d’appui à la scolarité.

Jean Rouillard
Education nationale : 574 postes d’enseignants supplémentaires seront créés en 2024
Retour en haut