Facilitation des mobilités Erasmus pour les apprentis : ce que vous devez savoir

Apprenti à l'international programme Erasmus

Partir à l’étranger pour étudier ou se former est une expérience enrichissante, mais elle peut aussi être complexe à organiser. C’est là que le programme Erasmus entre en jeu, facilitant les mobilités internationales pour les étudiants et les apprentis. Mais comment fonctionne-t-il exactement ? Quels sont les avantages et les conditions pour en bénéficier ?

Dans cet article, nous allons vous donner toutes les informations nécessaires pour comprendre le fonctionnement du programme Erasmus pour les apprentis. Que vous soyez un apprenti désireux de partir à l’étranger ou un formateur cherchant à informer ses élèves, ce guide est fait pour vous.

La nouvelle loi « Pour un Erasmus de l’apprentissage »

La loi « Pour un Erasmus de l’apprentissage », promulguée le 27 décembre 2023, a pour objectif de faciliter la mobilité internationale des apprentis. Cette législation innovante permet aux apprentis de conserver leur contrat d’apprentissage lorsqu’ils effectuent un séjour de plus d’un mois à l’étranger.

En levant les obstacles administratifs et financiers, cette loi vise à encourager davantage d’apprentis à saisir des opportunités d’apprentissage à l’international, enrichissant ainsi leur parcours professionnel.

Lire aussi :  Psychiatrie : un choix qui peut faire la différence et sauver des vies !

Apprenti programme Erasmus

Les changements apportés par la loi pour les apprentis

Cette loi offre aux apprentis deux options : la mise en veille du contrat, qui suspend temporairement leurs obligations sans rompre le lien contractuel, ou la mise à disposition, où l’apprenti reste salarié de son entreprise d’origine tout en travaillant pour une autre à l’étranger.

Ces dispositions garantissent le maintien de leur rémunération et temps de travail, ainsi que le respect des repos hebdomadaires et jours fériés. De plus, la sécurité et santé au travail sont assurées. Enfin, la suppression de l’exigence d’un minimum de six mois d’apprentissage en France favorise les mobilités longues.

Apprenti à l'international programme Erasmus

L’élargissement des destinations et la simplification des démarches

La loi facilite l’accès à un plus grand nombre de destinations grâce au programme Erasmus+. Les apprentis peuvent désormais effectuer une mobilité pratique en entreprise ou théorique en formation sans avoir à conclure un nouveau contrat si leur CFA a déjà un accord avec l’établissement d’accueil.

De plus, les apprentis bénéficient d’une prise en charge renforcée, même s’ils choisissent de mettre leur contrat en veille pendant leur mobilité. Cette mesure simplifie considérablement les démarches administratives, rendant l‘expérience internationale plus accessible et attrayante pour tous les apprentis.

Jean Rouillard
Facilitation des mobilités Erasmus pour les apprentis : ce que vous devez savoir
Retour en haut