Loi Immigration : Macron s’oppose à la caution pour les étudiants étrangers

Loi Immigration caution pour les étudiants étrangers

Dans un revirement de situation, le président Emmanuel Macron a décidé de renoncer à l’instauration d’une caution pour les étudiants étrangers en France. Cette décision intervient après une vive opposition des universités françaises qui ont exprimé leurs inquiétudes quant aux conséquences potentiellement néfastes de cette mesure sur l’attractivité internationale du pays.

Cet article se propose d’examiner plus en détail ce changement de cap et ses implications pour la politique d’immigration française. Restez avec nous pour comprendre les tenants et aboutissants de cette actualité brûlante.

Caution pour les étudiants étrangers : l’Assemblée vote un texte controversé

L’Assemblée a adopté un texte instaurant une caution pour les étudiants étrangers souhaitant poursuivre leurs études en France. Cette mesure, qui suscite de vives réactions dans le monde universitaire, prévoit la restitution de cette caution lorsque l’étudiant quitte le territoire français.

Le texte inclut également des quotas d’accueil pluriannuels pour les étudiants internationaux. Face à la controverse, le gouvernement tente de rassurer et envisage une possible révision de cette « caution de retour ».

Loi Immigration  caution étudiants étrangers

Les universités s’insurgent contre une mesure jugée discriminatoire

Des dirigeants d’écoles de commerce et des présidents d’universités publiques ont exprimé leur inquiétude face à ce projet de loi, arguant qu’il fragilise l’accès à l’enseignement supérieur pour les étudiants internationaux et nuit à l’attractivité de la France.

Lire aussi :  Où se tourner après un bac pro ? Découvrez les débouchés et métiers à explorer

Ils dénoncent également un caractère discriminatoire, favorisant uniquement les étudiants ayant les moyens financiers de venir étudier en France. Cette mesure est perçue comme une marchandisation de l’enseignement supérieur qui va à l’encontre de l’esprit des Lumières et nuit à l’ambition de l’enseignement supérieur français.

Loi Immigration  caution étudiants internationaux

Le gouvernement tente de rassurer et Macron admet une erreur

Face à la polémique, le gouvernement a tenté d’apaiser les tensions. Élisabeth Borne a suggéré que la caution pourrait être une « somme minime » et que certains étudiants pourraient en être exemptés. Cependant, cette proposition a suscité des réactions mitigées quant à l’utilité d’une loi pour des montants insignifiants.

De son côté, Emmanuel Macron a reconnu que la demande de caution n’était « pas une bonne idée », tout en défendant l’ensemble du texte. Il a souligné la nécessité d’attirer des talents internationaux, tout en affirmant que les dispositions controversées ne justifiaient pas un blocage total du texte.

Jean Rouillard
Loi Immigration : Macron s’oppose à la caution pour les étudiants étrangers
Retour en haut