Quels sont les placements les plus intéressants pour étudiants ?

Placements-étudiants

Les jeunes lycéens ont l’habitude de dépenser leur argent dans des choses futiles des Smartphones haut de gamme. Des appareils onéreux qui peuvent ruiner leur avenir dans certains cas. Plus intelligents, les futurs étudiants préfèrent mettre de l’argent de côté. Zoom sur les placements les plus intéressants pour les étudiants.

Le livret d’épargne et les livrets bancaires

Les étudiants sont les plus exposés aux imprévus (financiers). Après quelques années de loyaux services, une voiture d’occasion tombe souvent en panne. Malheureusement, le jeune étudiant ne dispose pas d’assez de fonds pour la remettre en marche. S’il avait ouvert un livret d’épargne auparavant, le problème aurait été réglé plus vite.

Les livrets d’épargne dédiés aux étudiants sont plus accessibles. En effet, il n’y a pas de frais d’ouverture ni de frais de gestion. C’est notamment le cas du Livret jeune. Il s’agit d’un placement non imposable réservé aux jeunes âgés de moins de 25 ans. Le Livret jeune offre un rendement presque identique à celui du Livret A. L’idéal serait d’en ouvrir un après son 26ème anniversaire. Il « existe également une autre alternative : le LEP (ou livret d’épargne populaire). Il délivre 2,2 % d’intérêts annuels, et ce depuis le 1er février 2022.

Il y a aussi les livrets bancaires à l’instar des CSL (comptes sur livret). Ils offrent des rendements avoisinant les 3 %. Le seul bémol est qu’ils sont imposables par défaut au « flat tax ».

Lire aussi :  Faut-il louer une chambre pour étudiant à Paris ou trouver un internat ?

La pierre-papier via les SCPI

Rien n’empêche les jeunes futurs étudiants d’investir dans la pierre-papier via une société civile de placement immobilier. Elles génèrent des rendements annuels supérieurs à 4 %. Pour les meilleures SCPI, ils avoisinent les 7 %. C’est largement élevé par rapport aux autres placements pour étudiants. Notons que la rémunération du Livret A dépasse à peine les 2 %. Idem pour l’assurance-vie.

Autres atouts de la SCPI : la flexibilité et l’accessibilité. En effet, vous pouvez acquérir plusieurs parts à moindre coût. Une seule part sociale vous rapporte un dividende annuel d’environ 9 €. Pour bénéficier d’une meilleure rentabilité, ne lésinez pas sur le budget initial. Notons que le prix d’une part de SCPI oscille généralement entre 200 € et 1 000 €. Les dividendes sont versés trimestriellement. De quoi permettre à un étudiant de se constituer des compléments de revenus réguliers.

Bien entendu, tout le monde peut découvrir le classement des meilleures SCPI 2022 sur Internet.

L’assurance-vie

Contrairement aux idées reçues, l’assurance-vie reste ouverte aux jeunes étudiants. Parmi les conditions à remplir, il y a notamment l’âge minimum d’éligibilité, fixé à 18 ans. Les contrats d’assurance-vie proposent plusieurs supports d’investissement aux épargnants : fonds en euros (garanti), SCPI, OPCI, SCI, etc.). Il devient ainsi possible de diversifier ses placements financiers.

Lire aussi :  À la découverte des internats publics : le guide complet pour collégiens et lycéens !

L’assurance-vie reste à ce jour le placement phare des Français. Les encours des contrats assurance-vie s’élevaient à 1 876 Md€ fin décembre 2021. Il s’agit d’une hausse de +4,4 % sur un an. En dépit d’un faible rendement (environ 1,10 %), l’assurance-vie reste le placement idéal pour préparer sa retraite dès son plus jeune âge. Elle permet aussi de disposer d’un apport personnel suffisant pour financer un premier achat immobilier, grâce notamment au capital constitué.

Bon à savoir : le détenteur d’un contrat d’assurance-vie ne paye aucun impôt tout au long de sa durée de vie. La fiscalité ne s’applique qu’en cas de retrait. Elle sera plus avantageuse au-delà de 8 ans de détention.

Jean Rouillard
Quels sont les placements les plus intéressants pour étudiants ?
Retour en haut