Réforme en vue : Le gouvernement doit modifier les critères d’admission pour la deuxième année des études de santé

Réforme en vue : Le gouvernement doit modifier les critères d'admission pour la deuxième année des études de santé

La réforme des études de santé est un sujet brûlant qui suscite de nombreux débats. Au cœur de ces discussions, la question des critères d’admission en deuxième année se pose avec acuité. Le gouvernement envisage actuellement une modification de ces critères, une décision qui pourrait bouleverser le paysage des études médicales en France.

Dans cet article, nous allons explorer les différentes facettes de cette problématique, comprendre les enjeux et anticiper les possibles conséquences de cette réforme. Restez connectés pour découvrir comment cette transformation pourrait impacter l’avenir des étudiants en santé.

Le Conseil d’État exige une révision des critères de progression en deuxième année pour les étudiants en santé

Le Conseil d’État a sollicité du gouvernement une refonte des conditions de passage en deuxième année pour les étudiants en médecine, suite à l’appel d’une association pointant du doigt des « incohérences ». En 2022, un groupe de parents d’étudiants avait tenté sans succès d’attirer l’attention de la première ministre Elisabeth Borne sur ces incohérences dans le processus de sélection pour la deuxième année des études médicales.

Lire aussi :  Facilitation des mobilités Erasmus pour les apprentis : ce que vous devez savoir

Le Conseil d'État exige une révision des critères de progression en deuxième année pour les étudiants en santé

Leur cause a finalement été entendue par le Conseil d’État qui a ordonné au gouvernement de revoir les modalités d’accès à la deuxième année le 29 décembre dernier, selon Le Monde.

Introduction du PASS et des L.AS : nouvelles voies d’accès à la deuxième année des études de santé

Dans le cadre de la réforme des études de santé, l’ancienne « Paces » a été remplacée par le « parcours d’accès santé spécifique » (PASS) et les « licences avec accès santé » (L.AS). Ces nouvelles modalités de sélection comprennent une première phase d’épreuves écrites suivie d’une évaluation orale.

Introduction du PASS et des L.AS : nouvelles voies d'accès à la deuxième année des études de santé

Cependant, cette dernière peut représenter entre 15% et 70% de la note finale selon les universités, créant ainsi un déséquilibre dans le processus de sélection. Face à ces incohérences, le Conseil d’État a demandé au gouvernement de préciser le cadre de cette sélection.

Le gouvernement appelé à redéfinir le cadre de sélection pour les études de santé

La responsabilité de définir un cadre précis pour la sélection des étudiants en deuxième année d’études de santé revient au gouvernement, selon le Conseil d’État. Cette décision fait suite à une requête d’un collectif de parents d’élèves soulignant des incohérences dans le système actuel.

Le gouvernement appelé à redéfinir le cadre de sélection pour les études de santé

Le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche a réagi en annonçant une révision de la réforme prévue pour 2025. En attendant, un nouveau décret devra être promulgué avant juillet 2022 pour répondre aux exigences du Conseil d’État.

Lire aussi :  Alerte aux parents d'élèves : tout ce que vous devez savoir sur les groupes de niveaux
Jean Rouillard
Réforme en vue : Le gouvernement doit modifier les critères d’admission pour la deuxième année des études de santé
Retour en haut