Révolution numérique : l’évolution du rôle de l’expert-comptable au-delà des calculs

L'impact du numérique sur le rôle de l'expert-comptable

La révolution numérique a bouleversé de nombreux secteurs, y compris celui de la comptabilité. L’expert-comptable, autrefois cantonné à des tâches purement calculatoires, voit son rôle évoluer et s’enrichir grâce aux nouvelles technologies. Désormais, il est amené à jouer un rôle stratégique majeur au sein des entreprises.

Cet article se propose d’explorer cette évolution du métier d’expert-comptable à l’ère du numérique. Comment les outils digitaux ont-ils transformé ce métier ? Quelles sont les nouvelles compétences requises ? Quels défis attendent ces professionnels dans le futur ?

Les défis du recrutement dans le métier d’expert-comptable

Le secteur de l’expertise comptable fait face à un défi majeur : attirer de nouveaux talents. Selon une étude du cabinet Robert Walters, 68% des entreprises interrogées expriment leur inquiétude quant à une éventuelle pénurie de compétences en finance et comptabilité d’ici 2024.

Cette préoccupation est exacerbée par les stéréotypes tenaces qui entourent la profession, souvent perçue comme rigide et exigeante en termes d’horaires et de charge de travail. Ces idées reçues dissuadent bon nombre de candidats potentiels, malgré les efforts croissants des cabinets pour améliorer les conditions de travail et la rémunération.

Lire aussi :  Ecole d’ingénieurs : voici la moyenne au bac idéale pour y accéder !

L'impact du numérique sur le rôle de l'expert-comptable

L’impact du numérique sur le rôle de l’expert-comptable

Le numérique a radicalement transformé le métier d’expert-comptable. L’automatisation des processus, grâce à l’intelligence artificielle et aux outils numériques, a permis de dématérialiser une grande partie des tâches traditionnelles.

Cette évolution a non seulement amélioré la qualité des services offerts aux clients, mais aussi libéré du temps pour développer de nouvelles missions à forte valeur ajoutée. Ainsi, loin de se limiter à l’élaboration des bilans annuels et des documents fiscaux et sociaux, l’expert-comptable peut désormais exploiter les données clients pour fournir des analyses stratégiques et anticiper leurs besoins.

La formation et les compétences requises pour être un expert-comptable moderne

Pour devenir expert-comptable, trois diplômes sont nécessaires : le DCG (diplôme de comptabilité et gestion), le DSCG (diplôme supérieur de comptabilité et de gestion) et le DEC (diplôme d’expertise comptable). Face aux évolutions du métier, l’Ordre des experts-comptables envisage d’adapter la formation en intégrant des problématiques liées à l’intelligence artificielle.

Toutefois, il est crucial de maintenir un niveau technique élevé. Les nouvelles compétences requises incluent l’anticipation, les échanges réguliers avec les clients et la connaissance des nouvelles réglementations, comme la directive européenne sur l’empreinte carbone et le niveau de parité femmes-hommes.

Jean Rouillard
Révolution numérique : l’évolution du rôle de l’expert-comptable au-delà des calculs
Retour en haut