Stages en 2024 : Découvrez les augmentations de rémunération qui changent la donne !

Rémunération stage

Dans un monde où l’expérience professionnelle est de plus en plus valorisée, les stages sont devenus une étape incontournable du parcours académique et professionnel. Cependant, la rémunération des stagiaires a souvent été source de débats. En 2024, une augmentation des salaires pour ces derniers est prévue.

Qu’est-ce que cela signifie concrètement ? Comment cette mesure va-t-elle impacter le monde du travail et les entreprises ? Cet article vous apporte toutes les informations nécessaires pour comprendre ce changement majeur. Restez à l’affût des dernières nouvelles concernant l’évolution des conditions de travail des stagiaires en 2024.

Hausse de 7% des gratifications de stage en 2024

En 2024, les stagiaires bénéficieront d’une augmentation de 7% de leur gratification. Cette revalorisation concerne les stages d’une durée supérieure à deux mois, qu’ils soient consécutifs ou non.

Le montant minimum obligatoire versé par tous les organismes passera ainsi de 4,05 euros à 4,35 euros de l’heure. Exempté de cotisations sociales, ce montant peut être augmenté à la discrétion de l’entreprise, qui sera alors soumise aux cotisations. Cette hausse est due à la révision annuelle du plafond de la Sécurité sociale, sur lequel se base le calcul des gratifications.

Lire aussi :  Vous ne devinerez jamais quelle est la ville française préférée des étudiants !

Rémunération stage augmentation

Différences de rémunération des stagiaires entre secteur privé et public

Les entreprises privées ont la possibilité d’offrir une gratification supérieure au montant minimum fixé à 4,35 euros de l’heure. Cependant, elles seront alors assujetties aux cotisations sociales. En revanche, les organismes publics sont contraints de respecter ce plafond et ne peuvent pas verser plus que cette somme minimale aux stagiaires. Il est donc important pour les étudiants de prendre en compte ces différences lorsqu’ils choisissent leur stage.

Calcul et versement des gratifications de stage

Le calcul des gratifications de stage se fait sur la base de 15% du plafond horaire de la Sécurité sociale. Seuls les stages dépassant deux mois ou atteignant la 309ᵉ heure sont éligibles à cette gratification. Les stages ne remplissant pas ces critères ne sont pas tenus d’offrir une rémunération. Il est important de noter que le versement de la gratification doit être effectué mensuellement, et non en fin de stage.

Jean Rouillard
Stages en 2024 : Découvrez les augmentations de rémunération qui changent la donne !
Retour en haut