Une pédagogie révolutionnaire en apprentissage qui rend les cours concrets et engageants !

pédagogie révolutionnaire en apprentissage

Imaginez un monde où l’apprentissage ne se limite pas à des cours magistraux et des exercices répétitifs. Un monde où les élèves sont acteurs de leur propre éducation, où ils apprennent en faisant, en expérimentant, en collaborant. Bienvenue dans le monde de la pédagogie « en mode projet ».

Cette approche innovante, qui suscite l’enthousiasme des enseignants et des élèves, révolutionne petit à petit nos salles de classe. Mais qu’est-ce que cette méthode exactement ? Comment fonctionne-t-elle ? Et surtout, quels sont les bénéfices qu’elle apporte aux apprenants ? Dans cet article, nous vous dévoilerons tous les secrets de cette pédagogie captivante.

Une pédagogie basée sur le vécu professionnel des jeunes

Apprentissage

Dans les formations en apprentissage, la pédagogie est construite en prenant appui sur l’expérience professionnelle des jeunes. Cette approche permet de mettre en corrélation les compétences acquises en entreprise et les connaissances théoriques, rendant ainsi les cours plus concrets. Selon Christophe Oliveira, directeur de la maison familiale et rurale (MFR) de Granville, cette méthode permet de s’adresser différemment aux jeunes par rapport aux cours « classiques ».

Le principe de cette pédagogie est de construire le parcours de formation en fonction du vécu professionnel des apprentis, favorisant ainsi une co-construction des apprentissages plutôt qu’un apport de connaissances descendant. Un exemple concret de cette approche est la collecte d’informations sur un thème spécifique demandée aux élèves avant leur retour au centre de formation d’apprentis (CFA). Par exemple, les enseignants peuvent demander aux apprentis de collecter des informations sur la pratique de la reproduction en élevage dans leur entreprise.

Ces informations sont ensuite mises en commun, comparées, et les connaissances nécessaires à acquérir sont tirées de cette mise en commun. Cette pédagogie basée sur le vécu professionnel des jeunes permet ainsi de rendre les cours plus concrets et de favoriser une meilleure compréhension et appropriation des connaissances.

Lire aussi :  Fermeture des CPGE : Compte rendu détaillé de l'audience

Une approche intégrative et en mode projet

Dans les formations en apprentissage, une pédagogie intégrative est utilisée pour favoriser le travail pluridisciplinaire et le décloisonnement des modules. Avant leur période en entreprise, les apprentis préparent des questionnaires sur des thématiques spécifiques, ce qui leur permet de savoir de quoi ils parleront à leur retour à l’école. Lors de la mise en commun, les enseignants encouragent le travail pluridisciplinaire en corrigeant les questionnaires en français, en préparant des dossiers en cours d’informatique, etc.

La logique est thématique plutôt que disciplinaire, ce qui permet de décloisonner les modules et de favoriser une approche globale des sujets abordés. Cette approche intégrative est complétée par la pédagogie « en mode projet ». Les élèves sont mis face à des cas réels, comme répondre à la demande d’un vrai client pour l’aménagement d’un jardin. Cette méthode permet aux apprentis de mettre en pratique leurs connaissances théoriques et de développer des compétences concrètes.

En combinant l’approche intégrative et la pédagogie en mode projet, les formations en apprentissage offrent aux jeunes une expérience d’apprentissage enrichissante et stimulante, favorisant ainsi leur développement professionnel et personnel.

Approfondir les compétences grâce à la pratique concrète

la pratique concrète de l'apprentisage

La pédagogie en apprentissage met l’accent sur l’aspect concret de l’apprentissage, en offrant aux jeunes des opportunités de travaux de groupe, de présentations orales et de projets pratiques. Ces activités permettent aux apprentis d’appliquer leurs connaissances en entreprise et d’approfondir des thématiques qui ne sont pas nécessairement abordées dans leur poste. Margaux Ruisi, chargée de communication junior chez Storengy, apprécie particulièrement cette approche concrète dans son école, Ynov Paris. Selon elle, le fonctionnement en mode projet, que ce soit à travers des travaux de groupe ou des présentations orales, lui permet d’approfondir des sujets qui ne sont pas directement liés à son poste actuel.

Lire aussi :  Recherche d'emploi : voici le premier critère qui attire l'attention du recruteur sur votre CV !

De même, Elhadji, en dernière année de cycle d’ingénieur éco-énergéticien à l’Ensiate, souligne l’applicabilité des connaissances acquises en cours dans son milieu professionnel. Il affirme que ce qu’il apprend en entreprise l’aide à mieux comprendre certaines notions abordées en cours. En dernière année, les projets de groupe prennent une place prépondérante dans la formation des futurs ingénieurs. Par exemple, Elhadji a participé à un projet de mobilité hydrogène pour la Ville de Trappes, impliquant la collaboration entre différentes années du cycle.

Cette méthode lui a permis de développer des compétences de management en travaillant avec des camarades d’années précédentes. Grâce à cette approche concrète et pratique, les formations en apprentissage permettent aux jeunes d’approfondir leurs compétences et de se préparer efficacement à leur future carrière professionnelle. Les travaux de groupe, les présentations orales et les projets pratiques offrent des opportunités d’apprentissage enrichissantes qui favorisent le développement de compétences essentielles pour le monde du travail.

Jean Rouillard
Une pédagogie révolutionnaire en apprentissage qui rend les cours concrets et engageants !
Retour en haut